Julia Daudet - Dans l'ombre d'Alphonse...

« Ah ! pauvres femmes d’artistes ! Il est vrai que la mienne est tellement artiste elle-même, elle a pris une telle part à tout ce que j’ai écrit ! Pas une page qu’elle n’ait revue, retouchée, où elle n’ait jeté un peu de sa belle poudre azur et or ».

Ainsi s’exprimait Alphonse Daudet dans son livre Trente ans de Paris, en évoquant celle qui partage sa vie depuis plus de vingt ans.

Julia Allard est née en 1844. À vingt-trois ans, elle épouse Alphonse Daudet, qui comptera comme l’un des plus grands romanciers du 19e siècle. Rapidement, Julia devient sa conseillère, participant activement aux corrections des œuvres de son mari, sans pour autant délaisser sa propre carrière littéraire. Mère de trois enfants, Julia sera veuve en 1897. Profondément meurtrie par la perte prématurée de son mari, puis par celles de son petit-fils et enfin de sa fille Edmée, Julia poursuivra malgré tout son œuvre poétique, entre son appartement parisien et sa propriété tourangelle, sans jamais cesser de faire rayonner l’œuvre d’Alphonse Daudet.

Elle fera partie des vingt-deux femmes qui seront à l’origine de la création du prix Femina ; elle recevra de nombreuses personnalités littéraires, dont Marcel Proust et Jean Cocteau.

Julia Daudet est décédée en 1940, âgée de près de 96 ans, alors qu’elle se préparait à organiser le centenaire de la naissance d’Alphonse…

Disponibilité : En stock, livraison en 72 h

23.00€ TTC

 
  • 4 votes. Moyenne 5 sur 5.