La princesse Oghérof, par Henry Gréville

Voilà bien longtemps que madame Avérief n’avait plus ouvert sa maison. Les pertes successives de son fils et de son époux l’avaient amenée à un exil que toute la bonne société de Saint-Pétersbourg regrettait amèrement. Mais voici que, pour les fêtes de Pâques 1860, madame Avérief, semblant sortir de sa torpeur, décide de donner un bal chez elle. C’est l’occasion de réunir auprès d’elle ses plus chers amis et sa proche famille. Parmi les jeunes personnes invitées, Marthe Milaguine ne passe pas inaperçue. Sa grâce, ses bonnes manières, sa haute tenue et sa beauté la font remarquer de tous. Michel Avérief, le neveu de Madame Avérief, n’a d’yeux que pour la belle Marthe. Mais c’est sans compter la terrible gouvernante de la maison Milaguine, Pauline Hopfer, aussi fourbe que méchante, qui s’est mise dans la tête de se faire aimer par le prétendant de Marthe. Pauline, la « mamselle » comme l’appellent les domestiques, n’hésitera pas à utiliser tous les plus bas subterfuges pour évincer l’indélicate intruse. Entre mensonge et trahison, Pauline parviendra-t-elle à ses fins ?

ISBN : 979-10-92044-09-6

Format : 150 x 210 - Poids : 350 grammes - 232 pages

Papier bouffant ivoire

Couverture illustrée

 

 Bon de commande 2016

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.