Henry Gréville - La romancière au grand coeur

Alice Marie Céleste Fleury est née à Paris en 1842, mais c’est en Normandie, dans les environs de Cherbourg, qu’il faut rechercher ses origines familiales. À 15 ans, elle suit son père qui part s’installer en Russie. Là, elle livre ses premiers écrits qui paraîtront dans Le journal de Saint-Pétersbourg. Ce sera pourtant en France qu’Alice, devenue pour la littérature Henry Gréville, rencontrera le succès. Mais elle n’oubliera pas les années passées en Russie. Elle a ramené dans ses bagages tellement d’impressions différentes et inconnues des Français, qu’elle a voulu s’en inspirer le plus largement possible. Les études russes seront sa touche personnelle, ce pour quoi le public l’aime, ce pour quoi elle a été remarquée. Accompagnée par son époux, le célèbre critique d’art Émile Durand-Gréville, Henry Gréville rencontrera les plus grands noms parisiens : Maurice Sand, Eugène Plon, Octave Feuillet, Ivan Tourgueniev, Émile Augier, Juliette Adam… Elle publiera plus d’une soixantaine de romans, des pièces de théâtre, des nouvelles et des poèmes. Éminente conférencière, elle se produira en France, en Suisse, en Australie, au Canada, aux États-Unis… Mais Henry Gréville est aussi une femme de cœur, touchée par l’enfance malheureuse. Elle qui a eu la douleur de perdre ses deux filles. La romancière n’a pas 60 ans lorsqu’elle meurt, terrassée par une congestion cérébrale.

ISBN : 979-10-92044-12-6 - Format : 150 x 210

Collection L'entre-deux âmes

Poids : 270 g - 188 pages sur papier bouffant ivoire - encart photos 6 pages papier glacé - 23 €

Préface de Monsieur Joël Liénard, arrière-petit-fils de la romancière

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !