Solange Sand et Pierre Lanfrey - Correspondance intime

Solange Sand est née au château de Nohant, le 13 septembre 1828. Elle a 19 ans lorsqu’elle épouse le sculpteur de talent, Auguste Clésinger, avec qui elle aura deux filles, qu’elle aura l’immense douleur de perdre toutes les deux. Enfant, puis femme mal aimée de la famille, Solange ne cessera d’errer dans une existence qui lui échappe et dont elle ne parvient à trouver le sens. Elle mourra à Paris, le 17 mars 1899.

Pierre Lanfrey est natif de Chambéry, où il a vu le jour seulement quelques jours après Solange. Il consacra sa vie à la politique et termina sa carrière avec la fonction de sénateur inamovible. Il passa la fin de sa vie aux côtés d’une femme, abandonnée par son mari légitime. Dépourvue de tous moyens d’existence, Lanfrey l’avait prise sous son aile protectrice. Il est décédé bien jeune, à Pau, le 15 novembre 1877. La correspondance entre Solange Sand et Pierre Lanfrey reflète le caractère torturé de ces deux êtres mais aussi l’amitié profonde qui les a liés. Elle s’échelonne sur quatorze années, de 1858 à 1872.

Christophe Grandemange est l’auteur de plusieurs études sandiennes. Après avoir écrit, en 2008, la biographie de Gabrielle Sand, il a proposé en 2010 une monographie sur le château de Nohant puis une iconographie sur George Sand. En 2016 il publie la biographie de Maurice Sand suivie en 2017 de celles de Lina Sand et de Solange Sand. Il propose aujourd’hui cet échange épistolaire entre Pierre Lanfrey, sénateur inamovible de la IIIe république, et Solange Sand, fille de la romancière George Sand.

 

Bon de commande 2018

 

ISBN : 979-10-92044-19-5 - Format : 150 x 210

Collection Au fil de la plume

 Poids : 130 g - 84 pages sur papier bouffant ivoire - 16 €

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.